Quand le bois envahit votre habitat

Construction traditionnelle pendant des siècles, la maison en bois a été abandonnée au profit de matériaux plus modernes, censés être plus sûrs, plus durables et plus faciles à utiliser en ville.

Or on assiste aujourd’hui à un retour en force de la maison en bois, particulièrement pour les maisons individuelles. Ce succès a plusieurs explications, l’une d’entre elles est un besoin de plus en plus fort de retourner à la nature, en abandonnant le tout béton et en se ménageant des espaces « verts » au sens large dans des structures urbaines stressantes et polluées.

Charpente ancienne en chêne
Poutres dans une vieille halle

Les progrès techniques importants réalisés ces dernières années, qui font du bois un matériau de construction non seulement écologique, mais économique et facile à entretenir, jouent aussi un rôle dans ce retour. Ainsi, le bois est de plus en plus utilisé pour les grands complexes et il sera bientôt courant de voir apparaître des grands immeubles en bois en pleine ville.

Pourtant, de nombreuses questions subsistent autour de ces nouvelles constructions.

La maison en bois est-elle une alternative durable ?

Le béton et les matériaux lourds type métaux, sont synonymes de durabilité. Mais le bois aussi !

Maison bardée en bois, dans le Cher
Miason en bois moderne, dans le centre de la France

Pourquoi choisir le bois ?

Les avantages de l’utilisation du bois dans l’habitat sont nombreux et variés :

  • Économique. Point fort incontestable du bois ! C’est un matériau très rentable, facile à traiter et à transporter sur de courtes distances.
  • Écologique. C’est le matériau naturel par excellence. Son empreinte écologique très faible et sa biodégradabilité sont de véritables éléments de différenciation par rapport aux autres matériaux de construction. Il faut par contre s’assurer d’utiliser des bois d’exploitations raisonnés qui assurent le renouvellement des arbres, et éviter des bois trop lointains.
  • Durable. Un traitement adapté de ce matériau développe considérablement sa résistance et sa longévité. Les vernis, les revêtements protecteurs ont énormément progressé ces dernières années, permettant un entretien moins fréquent et peu coûteux.
  • Isolant. Son isolation thermique est un point fort pour la construction de maisons en bois. Son utilisation permet d’être 12 fois plus isolant que le béton pour la même épaisseur. C’est un régulateur de température naturel. C’est d’ailleurs pour cela qu’il s’agit du matériau de construction privilégié dans les pays froids (Canada, Russie, Lituanie, etc).
  • Confortable. La qualité de vie qu’apporte le bois est très importante dans ces nouvelles constructions, car il amène un sentiment de nature aux propriétaires. Les revêtements de sol en bois sont beaucoup moins durs que des carrelages ou des bétons cirés. De plus le bois est un excellent isolant sonore.
Photo de chantier avec pose isolation en bois
Rénovation thermique avec une isolation en bois

Construire en bois, une alternative attirante

Pour le particulier, la construction d’une maison en bois est donc une perspective très intéressante si on prend en compte ses nombreux avantages :

  • Matériel léger, souple et solide à la fois.
  • Grande rapidité de montage. Le délai de mise en place est considérablement réduit par rapport aux maisons classiques puisque le plus souvent les maisons en bois sont livrées en kit à assembler.
  • C’est donc un gain de temps, mais aussi d’argent.
  • Résistance durable, aux chocs comme à l’usure temporelle. Cette longévité permet aussi de faire des économies dans le temps.
  • Grande liberté de création pour l’architecture et la décoration.
  • Régulateur naturel de l’humidité ambiante.

Une utilisation ancestrale universelle

Le bois a toujours été une ressource indispensable à l’Homme.

Ses utilisations ont été multiples et ont évolué avec le temps que ce soit pour la construction, l’énergie ou la fabrication d’objets, en particulier de meubles. Ce matériau a su au fil des âges garder une image noble, tout en étant un élément de vie très utilisé.

Vue du Rathaus de Wernigrode sous la neige
Les colombages de l’hôtel de Ville de Wernigrode en Saxe-Anhalt datent de la Renaissance

Facile à se procurer, à travailler et à utiliser, le bois se propose pour tout type de constructions : charpentes, planchers, terrasses et maisons.

Le bois a su faire sa place à travers le monde comme le matériau de construction par excellence et de nombreux édifices en témoignent. Les habitations préhistoriques étaient en bois, même dans la Rome Antique la pierre était réservée aux immeubles et aux villas de prestige, les « insulas » étant, quant à elles, en bois.

En dehors des châteaux, des grands édifices et de quelques régions où le bois était beaucoup plus rare que la pierre, la construction en bois reste la règle jusqu’à l’ère moderne.

Les maisons à colombages bien connues de la Normandie aux pays d’Europe de l’Est est un des meilleurs exemples de la qualité, de la durabilité et de la complexité qui peuvent être atteintes avec des bâtiments à ossature de bois.

D’immenses bâtiments en bois

Un des plus beaux exemples de construction en bois est celui du temple Tōdai-ji, au Japon, le plus ancien temple en bois du monde avec une construction qui a débuté au VIIIe siècle.

Le temple a été rebâti plusieurs fois, après des incendies, et l’édifice actuel date du milieu du XVIII° siècle. Si cette reconstruction lui a fait perdre près d’un tiers de sa surface initiale, il est resté le plus grand bâtiment en bois du monde jusqu’en 1998.

Façade du Todai-ji sur fond de ciel bleu avec les différents toits en bois
Le temple Tōdaiji, le plus ancien et le plus grand temple en bois du monde à Nara, au Japon

Le bois est boosté par les avancées technologiques

L’expansion du béton et du métal au cours des deux derniers siècles a fait considérablement baisser le nombre d’habitations en bois. De plus, le bois n’était pas aussi bien traité qu’aujourd’hui, en particulier contre les parasites. Sa moindre résistance dans le temps, ce qui a accéléré le développement de ses principaux rivaux.

Mais l’avancée technologique, dans le domaine du traitement de bois, a permis de redorer l’image de ce matériau. Qu’il s’agisse de traitement autoclaves, des progrès dans les peintures et les vernis, le bois est devenu plus facile à entretenir et plus résistant.

Le bois est donc de plus en plus utilisé pour les grands complexes et il sera bientôt courant de voir apparaître des grands immeubles en bois en pleine ville.

Aussi, de nombreux architectes décident de réutiliser le bois comme matière première pour la construction de maisons, et même d’immeubles.

Bâtiment de neuf étages en bois
Vue d’ensemble du Murray Grove, bâtiment en bois de l’East End londonien

Andrew Waugh a réalisé un immeuble de 9 étages bâti en 2009 à l’est de Londres, le « Murray Grove« . Les escaliers, les murs, les sols et la cage d’ascenseur sont faits exclusivement en bois.

Le bois est donc en train de revenir dans le monde de la construction à grande échelle, pour des bâtiments qu’on n’imaginait pas pouvoir construire autrement qu’en pierres ou en béton, mais il sait aussi s’intégrer aux tendances actuelles en prenant une large place dans les habitations et dans l’architecture moderne.

Trois exemples modernes de l’utilisation du bois en construction

Des logements sociaux soucieux de l’environnement

Le bois l’un des premiers matériaux utilisés par l’homme pour construire des maisons et édifices. L’agence d’architecture APPL a compris cette envie de renouer des liens avec des matériaux bruts et naturels tout en étant respectueux de l’environnement.

Bâtiment de deux étages en bois
Logements APPL en bois (vue d’architecte)

Le coût du bois étant faible et apportant un excellent rendu écologique, il est donc normal de le voir dans des grands projets comme des complexes ou des logements sociaux.

Cet ensemble d’habitation à été pensé pour favoriser la réduction de l’empreinte écologique grâce à l’utilisation de matériaux durables et l’installation de panneaux solaires et pompes à chaleur.

L’agence APPL a donc comme projet de construire avec des matériaux écologiques et durables un complexe d’habitations fondu dans la végétation.

L’aménagement intérieur

La tendance de la maison en bois est de plus en plus présente dans notre société contemporaine. Ces qualités sont un levier pour assurer l’essor de la construction écologique et éco responsable.

Les perspectives techniques et esthétiques que propose le bois, en font l’un des matériaux les plus plébiscités par de nombreux architectes à travers le monde.

Une grande terrasse tout en bois
Terrasse zen en bois par CT Creation

Son potentiel est utilisé aussi dans le cadre de la construction de meubles et d’autres éléments de décoration d’intérieur. L’agence CT création, entreprise d’architecture d’intérieur à Toulon (83), crée de nombreux aménagements et ameublements autour du bois.

L’utilisation du bois dans des projets d’aménagement intérieur permet de tendre vers un design à l’esprit zen aux consonances asiatiques. En mettant au premier plan l’utilisation du bois, l’agence CT Création a conçu cet embellissement de terrasse au charme fou !

Des piscines toute de bois vêtues

Les terrasses et les meubles ne sont pas les seuls à bénéficier de cette tendance bois. De nombreux artisans prônent le bois comme matière première dans leurs réalisations.

La société Odyssea Piscines construit des piscines 100% bois que ce soit leur revêtement intérieur ou extérieur.

Piscine à forme irrégulière en bois
Piscine sur mesure, près de Toulon

La particularité de cette société est de réussir à adapter la piscine à la nature et non l’inverse. L’utilisation du bois permet une parfaite intégration dans son environnement.

Leurs projets sont réalisés à partir de 2 principales essences de bois : le mélèze et le pin Radiata. Ce dernier est ensuite traité écologiquement pour devenir du bois Accoya© , un des bois les plus durs qui existent et qui est, de plus, écologique et durable.

L’accoya a une durée de vie tellement grande que sa garantie s’étend à 50 ans pour les parties en extérieur et 25 ans pour les parties immergées. Cette durée de garantie est un avantage considérable par rapport aux piscines à coque ou en béton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *