Le style shabby chic

Le style « shabby chic » : un style faussement pauvre, réellement raffiné, qui convient à celles qui fuient les univers impeccables et préfèrent les meubles qui ont vécu, les coussins légèrement élimés mais qui ont une histoire, et sur lesquels elles se lovaient quand elles étaient enfants.

Le style shabby chic authentique, c’est ce qu’on trouverait dans une maison ancienne à la campagne, où la même famille vit depuis trois ou quatre générations, accumule les bibelots un peu usées par le temps, pas toujours parfaitement assortis, dans un mélange à la fois hétéroclite et harmonieux.

Mais voilà, le style shabby chic au naturel, c’est rare. Et tout le savoir-faire des passionnés consiste justement à recréer ce type d’ambiance, à partir de meubles et d’objets chinés, ou bien neufs et retravaillés avec des coups de main particuliers, pour leur donner un air un peu ancien.

Canapé shabby chic fleuri
Canapé shabby chic fleuri

Un style anglo-saxon au départ

Au début, comme son nom l’indique, le shabby chic nous vient d’outre-Atlantique. C’est un style qui utilise les meubles « de pionniers », de ferme du Middle West, les patchworks, les paniers et les tissus des Amish mais… c’est un style créé par une anglaise, Rachel Ashwell, qui s’est installée en Californie.

On voit donc combien le shabby chic est, dès le départ, une re-création, un peu artificielle, d’un passé imaginé et embelli.

Aujourd’hui, Rachel Ashwell continue à partager son inspiration très régulièrement, sur son blog. Elle est à la tête d’une chaine de magasins « Shabby Chic » qui a une boutique en ligne. Et les tissus qu’on y trouve me rappellent furieusement ceux d’une autre décoratrice anglaise, plus ancienne, Laura Ashley. Vous ne trouvez pas ?

Salon shabby chic
Salon shabby chic par Rachel Ashwell. Shabby mais luxueux ! © Rachel Ashwell (Source : Shabbychic.com)

On a donc les tissus à fleur, les broderies romantiques, et des meubles clairs. C’est là que le shabby chic marque son côté américain, en s’éloignant des lourds meubles anglais, souvent de couleur sombre. Eh oui… « le » bois symbolique de la campagne anglaise, c’est le chêne, et le chêne c’est solide, épais, lourd… et sombre !

Des couleurs claires

Des couleurs claires, donc, souvent des meubles de bois blanc, ou alors rendus tels par la peinture. Les meubles sont légers, rustiques, ou bien romantiques et rococos. On peut utiliser des meubles de Quacker, très simples, ou bien des meubles un peu plus, beaucoup plus chargés en détails.

Chambre romantique Shabby Chic
Chambre romantique, © Rachel Ashwell (Source : Shabbychic.com)

La patine claire, la peinture grise, beige ou même blanche vont alléger le meuble.

C’est d’ailleurs pour cela que le shabby chic se marie très bien avec le style Gustavien !

Si on reste dans les couleurs claires, en revanche, on évite généralement le blanc éclatant : vous le voyiez sur les photos d’inspiration ici, même le grand lit blanc a de très légers reflets de gris, seuls les draps et les taies de lit sont vraiment blancs.

Céruses et patines artificielles

Pour arriver à ces couleurs et à ce look un peu ancien, on travaille les meubles différemment : lors du nettoyage, au lieu de parfaitement polir le support, on laisse au contraire des petites entailles, on travaille dans le sens de la fibre du bois pour luis donner du relief, comme sur ces chaises de jardin.

Déjeuner au jardin en shabby chic
Mobilier de jardin Shabby chic © Rachel Ashwell (Source : Shabbychic.com)

La peinture sera volontairement peu couvrante. Il est important de laisser un peu de bois apparent. Le truc : frotter d’un peu de bougie aux endroits où on souhaite voir ces « marques d’usure ». La cire de la bougie empêchera la peinture d’adhérer ! Et on peut ensuite, une fois la peinture sèche, redonner quelques petits coups de papier de verre, à certains endroits, pour la vieillir encore plus.

Elle est complétée non pas par un vernis protecteur traditionnel, mais par par une cire légèrement teintée, qui va mettre encore plus en évidence les rainures du bois.

Le relooking

Les meubles anciens sont parfois un peu difficiles à trouver. Ou trop cher pour votre budget ? Le relooking shabby chic est fait pour vous.

On prend un meuble de base, tout simple, sans âme, sans style, chiné dans une brocante ou acheté chez Ikea.

On le ponce, pour le peindre. On lui colle des éléments de décor, en plâtre, ceux utilisés d’habitude pour faire les décors de plafonds. Ou bien des moulures qu’on aura faites soi-même, à partir de vieux cadres trouvés dans des brocantes.

Avant après d'une commode relookée shabby chic
Un relooking effectué par Le Grenier d’Alice

On change les poignées, pour quelque chose de plus ancien. Là aussi, il est possible d’acheter des poignées neuves, et d’en vieillir un peu le laiton.

Et on se retrouve avec un superbe meuble romantique.

La photo provient du grenier d’Alice, une boutique en ligne pleine d’inspirations dont je vous conseille la visite !

Références :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *