Préparer sa piscine pour l’hiver

Avec la rentrée, les beaux jours ne sont pas encore passés, mais il est temps de préparer son jardin et sa terrasse pour l'arrivée de l'automne et la baisse des températures. En particulier pour les propriétaires de piscine, selon la situation du bassin et son éventuel mode de chauffage, un certain nombre de tâches doivent être effectuées.

grande piscine publique en hiver
Neige, glace et givre autour de cette piscine en hivernage

Comment met-on une piscine en hivernage, et quand ?

On parle d’hivernage pour l’ensemble des tâches à faire et pour l’état dans lequel se trouvera ensuite la piscine.

L’hivernage proprement dit n’est pas pour tout de suite, puisqu’on recommande de le mettre en place quand la température de l’eau (piscine non chauffée) descend à 12°. A ce moment, à moins que vous ayez des gènes slaves (ces gens qui plongent dans l’eau glacée, au coeur de l’hiver), vous n’aurez de toute façon plus aucune envie de vous baigner !

Le choix du moment de la mise en hivernage est important, ni trop tôt, ni trop tard. En effet, vous allez arrêter ou très fortement diminuer le filtrage de la piscine, plus vous ferez cela tard plus vous allez préserver la qualité de l’eau, mais il faut impérativement le faire avant l’arrivée des premiers gels, qui pourraient endommager fortement les canalisations.

Bondi Iceberg Pool et les vagues de la mer
la Bondi Iceberg pool en Australie, accueille les nageurs toute l’année, même quand il neige !

Enfin, il faut se laisser au moins une semaine pour réaliser toutes ces tâches. En particulier, le traitement initial étant fortement chloré, il faut laisser du temps passer avant de mettre le fongicide / algicide (produit d’hivernage), sinon celui-ci sera détruit par le chlore.

Deux modes d’hivernage, adaptés au climat de la région

Si vous êtes dans une région où les hivers sont très rigoureux (montagne, nord et est de la France), vous devez totalement arrêter toutes les fonctions de filtrage et de traitement de l’eau. On parle alors d’hivernage actif. Dans les régions plus tempérées, ces fonctions sont simplement très diminuées. On parle simplement d’hivernage passif.

Dans les deux cas, on évite de vider la piscine : les revêtements d’une piscine au sec se détériorent beaucoup plus vite, cela constitue aussi un gâchis d’eau important. Il faudra donc mettre dans la piscine des flotteurs, qui se rétracteront si la surface de l’eau gèle, et éviteront que la pression de la glace abîme les murs.

Bassin dégageant de la buée de chaleur au milieu d'un paysage enneigé
Hivernage passif malgré la neige, car l’eau de la piscine est chauffée

La piscine sera couverte. Il vous restera, malgré tout, à vérifier régulièrement qu’il n’y a aucun problème !

Le nettoyage complet

Il faut nettoyer complètement la piscine, le bassin et tous les accessoires. C’est pour cela qu’on utilise un produit de traitement dit « de choc », qui évitera le développement de champignons et autres bactéries une fois l’arrêt de la filtration et des traitements.  On verse ensuite un produit d’hivernage, qui va limiter la constitution du tartre sur les murs de la piscine.

La préparation de l’hivernage passif

On arrête la filtration, on vidange tout et on met les accessoires au sec et à l’abri du froid.

Les buses, les bondes, les prises balais sont bouchées, le niveau de l’eau est légèrement baissé.  Il reste à mettre les flotteurs d’hivernage (de gros ballons peuvent suffire, si vous les lestez suffisamment pour qu’ils soient à moitié plongés dans l’eau) et à couvrir la piscine.

Canard nageant dans une mare formée au creux d'une bâche de couverture de piscine
Ce canard apprécie la bâche de couverture qui lui procure une mini-mare !

La préparation de l’hivernage actif

Après le nettoyage, il suffira de programmer un filtrage au ralenti (environ deux heures par jour) et de mettre l’eau en mouvement de temps en temps pour éviter le gel. Il faut vérifier régulièrement le PH… et couvrir la piscine !

Et les piscines chauffées ?

Si vous avez installé une pompe à chaleur pour votre piscine, cela change toute la donne. En effet, ces dernières peuvent fonctionner jusqu’à des températures assez basses (-10°C pour les modèles les plus efficaces) et vous éviter l’hivernage.

Piscine de sauna, intérieure et extérieure
Cette piscine communique avec l’intérieur, ce qui réchauffe l’eau

Cette solution est beaucoup plus efficace en termes de consommation d’énergie qu’un réchauffeur, mais elle va quand même coûter assez cher si vous êtes dans une région froide, à moins que vous ayez aussi installé des panneaux solaires.

Par contre, elle est idéale pour les piscines semi-couvertes, installées sur une terrasse avec une partie abritée dans la maison et une partie extérieure.

C’est le bon moment pour décider d’installer un tel système de chauffage !

Le cas particulier des piscines naturelles

Les piscines dites "naturelles" ou « biologiques » sont des bassins où seuls un tiers de la surface est réservé à la baignade. Le reste du bassin est occupé par des plantes qui vont prendre en charge la filtration et la réoxygénation de l’eau, éventuellement agrémentées par une chute d’eau.

Piscine naturelle avec son bassin de filtration
Cette piscine passera aussi bien l’hiver qu’une piscine traditionnelle, mais avec d’autres techniques

Par rapport à l’hivernage classique, la problématique est donc totalement différente : hors de question de faire un traitement de choc ou de mettre un produit d’hivernage ! Néanmoins, la piscine reste équipée de pompes, pour assurer la bonne circulation de l’eau, d’un système électrique… le reste des précautions d’hivernage doit donc être mis en place.

Seule la partie « baignade » pourra être recouverte pour éviter la chute des feuilles. Ces piscines réclament donc un entretien et une surveillance beaucoup plus réguliers durant l’hiver. On nettoiera régulièrement le bassin avec un aspirateur-robot, on taillera et on entretiendra les plantes, en veillant à les protéger contre le gel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *