Portails, barrières et haies : l’esthétique de la clôture

Dès que les maisons individuelles fleurissent, les portails et les différentes barrières, haies et brise-vues en font autant, en tout cas en France. Les matériaux traditionnels, bois et fer forgé sont souvent remplacés par du PVC ou de l’aluminium, des formes modernes aux couleurs vives complètent les modèles classiques de grilles ouvragées.

Comment choisir son portail ? Quelle matière, quelle couleur ? Un portail en PVC est-il une solution économique ? Un portail en aluminium peut-il être installé à l’entrée d’une maison XVIII° siècle ?

Suivez le guide, pour choisir le portail qui vous convient !

Le portail doit s’intégrer dans le style de la rue et mettre la maison en valeur

L’apparence du portail et de la clôture peut être soumise à des réglementations, soit municipales (c’est le PLU ou Plan Local d’Urbanisme), soit au niveau de la copropriété, pour les lotissements.

Un pavillon classique en Ile de France, avec un grand portail en bois plein entre deux piliers de pierre.
Un pavillon classique en Ile de France, avec un grand portail en bois plein entre deux piliers de pierre.

Formalités administratives

Portail en deux tons de gris et bois
Portail moderne en aluminium avec un cadre laqué en trompe l’oeil façon bois

Le permis de construire n’est pas nécessaire, mais il faut faire une déclaration de travaux préalable auprès de la commune, qui va permettre à celle dernière de s’assurer du respect du PLU.

Cette déclaration précise, entre autres, le(s) matériau(x) utilisé(s), la couleur et la hauteur (la hauteur maximum dépend de la taille de la commune, elle est limitée à 2,50 mètres dans les agglomérations de moins de 50.000 habitants, dans les villes plus importantes).

L’emplacement de la clôture et du portail doivent respecter les servitudes habituelles, ne pas empiéter sur l’espace public et surtout, respecter les règles de mitoyenneté, faute de quoi on risque le conflit de voisinage qui se termine par l’injonction de démolition…

Le cas particulier des zones classées

Quand votre maison se trouve dans une zone classée, il faut demander une autorisation à l’architecte des Bâtiments de France, qui s’assurera que les travaux envisagés restent en cohérence avec le reste de la zone. A la différence d’un bâtiment classé, il y a moins de contraintes sur la réalisation des travaux eux-mêmes, un portail en PVC imitant les portails en fer forgé du reste de la rue sera autorisé.

Un portail de manoir à la française
Un portail de fer forgé, décoré de fleurs au fait des piliers, avec une grille surmontant un muret de pierres

L’intégration avec le style de la maison

Portail rectangulaire devant une maison cubique moderne
Un portail aluminium contemporain aux lignes sobres et aux décorations ajourées laisse voir le premier étage d’une maison d’architecte

A maison ancienne, portail traditionnel ?

Pas toujours, il existe de très beaux portails modernes qui peuvent très bien convenir.

De plus, il faut bien voir le portail comme un ensemble avec la clôture : brise-vue, grille, muret surmonté d’une grille, haie de végétation, les possibilités sont multiples.

Si une grande demeure bourgeoise du XIX° est close par un mur de pierres entièrement recouvert de lierre, ou par une très belle haie, il est plus facile de mettre un portail moderne, en conservant des lignes épurées, que si le portail est scellé à des piliers de pierre prolongés par une grille en fer forgé ouvragée !

Les matières traditionnelles : bois ou fer forgé

Portails et barrières en bois

Ce sont généralement les clôtures les plus simples. Elles se présentent souvent sous forme de planches espacées, réunies par des traverses. On trouve aussi des portails de bois massif, lourds et imposants, qui peuvent être décorés de ferronneries, de motifs de clous de fer forgé…

Deux vantaux faits de planches de chêne por ce portail ancien orné de motifs en ferronerie
Ce superbe portail en bois ancien mériterait un meilleur entretien, et il semble frotter sur le sol.

Les barrières en bois sont généralement peu élevées : elles marquent le bord de la cour ou du jardin sans être une véritable protection contre les intrusions. On les trouve dans les villages, agrémentées de buissons de fleurs.

Les barrières en bois sont authentiques. Elles sont peu couteuses, mais demandent un entretien fréquent, avec une rénovation régulière de la peinture pour les protéger contre les intempéries. Les peintures écaillées favorisent en effet l’installation de moisissures.

Maison blanche avec bow window et un jardin abondamment fleuri
Des roses et une barrière en bois blanc sur un muret de briques peintes en blanc. Un classique du cottage anglais

L’autre problème des portails en bois, c’est leur faible résistance à la déformation. Le bois est un matériau lourd, les portails en bois massif ont besoin d’être renforcés, les portes ne peuvent pas être aussi larges que dans d’autres matériaux.

Vue intérieure d'un double portail en bois massif
Un portail en bois massif traditionnel, qui risque de se déformer, malgré les lourdes traverses. La solution : appuyer le bout du battant sur un support qui glisse dans un rail, la crapaudine.

Pour les portails en bois neufs, on utilise désormais des bois autoclaves traités pour l’extérieur, similaires à ceux utilisés pour les terrasses de piscines. Ils sont plus résistants, mais demandent néanmoins un nettoyage et la pose d'une protection à intervalle régulier.

Les grilles en fer forgé

Portail blanc simple devant une maison de pierre grise à un étage, aux volets bleus
Ce portail blanc qui dévoile une maison de pierre et une glycine typiques des paysages bretons est, en réalité, en aluminium

Elles sont typiques des maisons bourgeoises et des châteaux. Le fer forgé permet de réaliser des décorations complexes, qui seront, dans les cas les plus luxueux, partiellement recouvertes à la feuille d’or.

Le fer forgé est généralement associé à la pierre. Il peut monter à une grande hauteur. La finition des grilles en pointe permet de mettre en place une véritable barrière anti-intrusion.

Si l’on veut préserver son intimité, il est possible de fixer des plaques de fer forgé entre les barreaux de la grille. L’effet sera plus imposant, il peut être adouci par une végétation retombante par dessus la grille.

Si le noir est une couleur traditionnelles, les portails et les grilles peuvent être peints dans n’importe quelle couleur.

Bien entretenu, le fer forgé est un matériau très durable. Il doit être régulièrement protégé avec une peinture anti-rouille.

Les portails et les grilles en fer forgé on l’inconvénient d’un prix élevé, mais on en trouve aussi de nombreux d’occasion.

Les matières modernes : PVC et aluminium

Le portail en PVC ne demande pas d’entretien

C’est un des principaux avantages du PVC : contrairement aux matériaux traditionnels, il ne demande aucun entretien lourd. Un simple nettoyage à l’eau et au savon, éventuellement au nettoyeur haute pression suffit pour lui conserver son aspect neuf.

Portail blanc donnant sur une rue de village
De simples volutes entre des barreaux pour ce portail moderne joli mais sans prétention

Léger et économique, il a l’inconvénient de se déformer facilement. Aussi les fabricants proposent aujourd’hui des portails en PVC renforcés par des inserts en aluminium. On peut aussi trouver des portails mixtes, où les parties pleines seront en PVC et les grilles en aluminium.

Le portail en aluminium se prête à tous les styles

Portail aluminium gris devant une pelouse verte et une maison meulière
Ce portail classique semble en fer forgé. En réalité, il s’agit d’un portail alu travaillé dans le style des grilles de maison de maître

Le portail en aluminium est le haut de gamme des portails modernes. En effet, il est aussi simple à entretenir qu’un portail en PVC, mais nettement plus résistant. L’aluminium est un métal léger et résistant, donc il n’y a pas de risque de déformation, même lorsque le battant est particulièrement large.

Côté décor, il se prête à tous les styles : modernes, avec des lignes épurées et des couleurs franches, classique, avec des formes qui imitent les grilles en fer forgé, allant même jusqu’à reproduire les petits décors qui se ornent les vantaux.

On trouve même des portails en aluminium dont la peinture imite le bois de façon parfaite, soit sur le cadre, pour réchauffer un portail aux lignes modernes, soit sur la totalité du portail, pour un look rustique.

(Les différentes photos de portail en aluminium sont issues du site de Cofreco.com).

Ailleurs, des maisons sans portail ni brises-vue

Il est rare en France, en dehors des lotissements récents, de trouver des maisons sans clôture. Par contre, dans d’autres pays, c’est l’inverse.

Les feuilletons américains comme Desperate Housewives, ont bien montré ces banlieues pavillonnaires où chaque maison est derrière une pelouse ouverte, les seules « clôtures » autorisées étant des petits massifs de fleurs (par contre, l’arrière cour peut être normalement enclose derrière des brises-vue).

banlieue-americaine

Dans les pays anglo-saxons, on trouve les deux types de maisons : cottages anglais aux barrières en bois ornées de rosiers, maisons hollandaises au centre de grandes pelouses. En Allemagne, on peut voir dans la même rue des maisons ouvertes à l’américaine ou des maisons cachées derrières des haies ou de grands murs….

Pelouses avec deux maisons modernes ouvertes
Ces maisons familiales mitoyennes, qu’on appelle en Allemagne Doppel Haus, ne sont pas séparées par de véritables clôtures, mais de simples massifs, même pas complètement fermés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *