Fées pour chambre de princesse

J’ai toujours aimé les histoires de fées, et j’ai adoré quand les « Flower Fairies » sont devenues à la mode. C’est la quintessence d’un certain style anglais, une histoire un peu folle de petites fées qu’une enfant verrait, et la poésie d’un dessin naturaliste qu’on retrouve aussi chez Béatrix Potter.

Bref je suis fan, et l’aspect commercial de la marque ne me gêne pas. J’ai fait quelques coussins au point de croix, je me suis même offert une petite statuette de la fée des coquelicits.

J’étais donc toute contente en découvrant ce mobilier anglais sur la thématique des fées des fleurs. Et puis j’ai eu un choc en voyant les prix… et je suis partie à la pêche sur le web, pour faire ça en DIY, beaucoup, beaucoup moins cher. Si vous voulez rêver avec moi, continuer à lire cet article. Si vous êtes impatiente de bricoler, c’est par là !

Une chaise de repos pour petite fille

Une très jolie récamière anglaise
Une très jolie récamière anglaise

Elle a tout d’une grande, et c’est un meuble d’excellente qualité. Les fées qui la parsèment ‘on reconnait la fée des Roses et la fée de l’Amandier) sont très harmonieuses, et le tissu est romantique à souhait. J’imaginais bien ma petite princesse assise dessus, lisant avec moi une histoire de Peter Lapin.

Les jouets Dragons of Walton Street

Je commence donc à chercher, et je tombe assez rapidement sur le site de la boutique… des meubles pour enfant, des meubles pour poupée aussi, comme ce lit à baldaquin adorable qui me fait complètement craquer :

Lit de poupée
Lit de poupée par Dragons of Walton Street

 

La petite fille et les fées
La petite fille et les fées par Dragons of Walton Street

Un lit de poupées comme toutes les petites filles en rêvent. Il est « assorti à celui de Maman » puisque, effectivement, c’est la copie conforme d’un lit pour enfant proposé un peu plus loin.

Du bois blanc peint à la main, motifs anglais traditionnels, avec des fées des Fleurs ou du Beatrix Potter, ou, pour les garçons, motifs marins.

Et tout est à l’avenant, avec des footstools, des petites tables, des tables à langer, des petits tabourets pour monter sur le lit, des corbeilles à papier, tous dans la même qualité.

En fait, quand on voit tout ensemble, on finit par trouver que la chambre de rêve fait un peu bonbonnière étouffante, et puis nos petites princesses ont aussi des moments où elles sont des petits démons…

Et surtout, à moins d’être hyper riche, on oublie tout de suite.

Par ce que le petit lit de poupée (je dis bien de poupée) coûte… 995 £, soit presque 1.200 € ! (Et je vous le dis tout de suite, le grand lit de petite fille équivalent est à presque 12.000 £, soit 14.000 € !

En gros, la chambre complète, ici, doit être, papier peint compris, à environ 25.000 € ! Qui dit mieux ?

Chambre de princesse
Chambre de princesse par Dragons of Walton Street

Pour être honnête, même si j’avais les moyens, je serais incapable de mettre ce prix dans une chambre d’enfant. Et surtout pour ma fille, qui est un vrai brise tout, qui oublie en permanence d’enlever ses chaussures quand elle rentre de l’école (super sur la moquette rose).

Dragons of Walton Street : la décoratrice de la nurserie royale

Je finis par comprendre en découvrant que Lucinda Croft, la directrice et décoratrice de la boutique, est chargée de préparer la nursery pour Kate et Williams, et fournit toute la haute aristocratie anglaise.

Effectivement, à Windsor, après tout, pourquoi pas ?

Mais chez moi… pas possible.

Le problème, c’est que mini Julie, qui m’a vue préparer cet article, est totalement sous le charme, elle veut à tout prix un tabouret comme ça :

Tabouret "fées des fleurs"
Tabouret « fées des fleurs » par Dragons of Walton Street

Et on fait quoi, quand on est une maman dévouée et que l’anniversaire de sa Mini Julie arrive ? Eh bien on part en chasse, en se disant qu’en se débrouillant bien, on doit arriver à faire « presque » aussi bien, et suffisamment garder l’esprit de la chose pour que Mini Julie soit heureuse.

Pari gagné, c’est ce que je vous montre la prochaine fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *